Les écoutes du mois #septembre-octobre 2019

Bonjour tout le monde !

La rentrée est passée, l’automne s’est installé, Halloween a été célébré (mais on est d’accord que Everyday is Halloween).
Un résumé musical de ces deux derniers mois avec une sélection 100% féminine et féministe !

Chelsea Wolfe – Birth Of Violence (2019)
Genre : Folk doom acoustique

Deux ans après l’incroyable Hiss Spun, Chelsea Wolfe revient avec un album cette fois, acoustique.
Acoustique certes mais avec un gros travail sur l’ambiance, nous plongeant dans une atmosphère encore plus sombre qu’à l’accoutumée.
Ici, la Californienne nous entraine dès le premier titre The Mother Road, sur un long chemin froid et tortueux, en quête d’ailleurs, pour mieux se retrouver comme en témoigne Deranged for Rock’n’roll ou Erde, où l’ambiance celte/viking du morceau invite aux voyage.
Ce voyage se poursuit dans une atmosphère de pluie (le bruit de la pluie est présent tout au long de l’album), à la rencontre de personnages étranges (Dirt Universe) que le monde aurait rejeté, et se termine avec The Storm, trempé jusqu’aux os.
L’acoustique ici est une certaine manière pour Chelsea Wolfe de se reconnecter aux vraies choses et émotions.
Un album qui nécessite plusieurs écoutes pour en saisir toutes les couches et subtilités mais qui fera la bande-sonore parfaite pour cet automne-hiver.
Ma note : 7/10
À écouter si vous aimez : Swans, l’hiver, les Vikings, la guitare acoustique

Janet Cheeseburger – Janet Cheeseburger (2019)
Genre : Weird punk

Derrière ce nom aux allures de fast-food américain se cache des morceaux de Mary Bell, Ours Blond et Bitpart.
Au menu, des titres courts qui se mangent vite et qui sont des odes aux moments plus ou moins absurdes et random de la vie.
Nintendo vous donne clairement envie de ressortir votre Game Boy, tandis que la guitare saturée et hypnotisante de My time, My Rules vous provoque le besoin de foutre des claques à tous ceux qui vous font chier. Peer Pressure et Black Out sont de purs morceaux 100% punk alors que Bad Dream est une sorte de dessert bien gras qui vous casse le ventre en deux.
Un album bien gras dont on se gave sans modération.
Ma note : 7/10
À écouter si vous aimez : Le punk en général, les burgers et les frites grasses

Catisfaction – Catisfaction EP (2019)
Genre : Power punk

Toujours dans l’écurie Tcritromal et toujours avec des morceaux de groupes cités précédemment, Catisfaction est un trio exclusivement féminin pas piqué des hannetons.
Un EP de 4 titres seulement mais qui suffisent pour pogoter et prendre la confiance en soi comme le suggère le titre What’s Up Girls ? (et qui reste en tête pendant des jours, bien joué les meufs !)
Bref, une petite friandise girl power qui fait du bien aux oreilles !
Ma note : 8/10
À écouter si vous aimez : Le punk, les filles qui font du punk en général, les trucs féministes

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s