Apple Music : le test

Le 30 juin dernier, Apple lançait son service de musique en streaming.
Évidemment, je l’ai testé et le bilan est assez mitigé.

Les services de musique en streaming, y en a des tas (Deezer, Spotify, The HypeMachine, feu-Grooveshark) du coup, on peut se demander pourquoi Apple se lance là-dedans.
Personnellement, je n’utilise que Spotify car le logiciel est simple d’utilisation, gratuit et je trouve quasiment tout ce que je veux.

Pour être honnête, je n’aurais jamais eu l’idée de tester Apple Music si je ne vivais pas avec quelqu’un qui travaille chez Apple (oui, bon, la bombe est lâchée…)
Bien que je possède certains produits Apple, j’avoue que j’émet(tais) de grandes réserves sur ce nouveau service.

Voici donc mon avis en quelques points :

Les +

  • Trent Reznor est aux commandes : En soi c’est pas tellement un argument mais avec un génie de la musique comme Trent Reznor à la tête de ce projet, c’était largement suffisant pour susciter la curiosité chez moi.
    D’ailleurs, je vous conseille la lecture de cet article (en anglais) sur l’implication du frontman de Nine Inch Nails dans ce projet. On peut même le « suivre » sur Apple Music.

    Coucou Trent !

  • Le catalogue : Avec plus de 43 millions de morceaux (contre 25 millions pour Spotify), on peut dire que le choix est large.
  • L’absence de publicité : La pub tous les 3 morceaux, c’est le truc qui m’emmerde clairement sur Spotify (en même temps, un service gratuit doit bien trouver de l’argent quelque part pour survivre)
    Alors, oui, si je m’abonnais à Spotify, le problème ne se poserait pas. Ici chez Apple Music, même sur une offre gratuite de 3 mois, la pub est complètement absente et c’est plutôt chouette de profiter de la musique tranquillement !
  • Les sélections genre/artistes : Afin de vous proposer des playlists qui correspondent à vos goûts, Apple Music vous demande de sélectionner les genres musicaux que vous aimez le plus, puis suivant les genres, vous sélectionnez les artistes qui vous plaisent.
  • Le design : Ça casse pas forcément des briques mais je trouve le design très sobre et cohérent.

    Les différentes radios d’Apple Music et la barre de navigation

Les –

  • La navigation : Je ne sais pas si c’est dû au fait que le service est encore en développement mais alors, j’ai rarement vu une navigation aussi foutraque !
    Par exemple, pour accéder aux playlists, il faut se rendre dans « nouveautés » et sélectionner une playlist créée par Apple Music (alors que l’onglet « Playlists » mène aux playlists que l’on crée soi-même. Cf. l’image au-dessus)
    Clairement, le fait que ce soit si peu fluide m’empêche grandement d’apprécier le service.
     
  • L’impossibilité de scrobbler vers last.fm : Last.fm est à la fois un site Internet et une bibliothèque (qui fonctionne avec le logiciel AudioScrobbler) où l’on peut s’inscrire et qui recense/collectionne tous les titres qu’on écoute en temps réel selon le lecteur multimédia et/ou baladeur numérique utilisé.
    Il m’arrive souvent de lancer une playlist sur Spotify pendant que je fais autre chose, d’entendre un titre qui me plait sans savoir qui c’est; du coup, je fais un tour sur last.fm pour voir le titre/artiste à tel moment.
  • L’abonnement : Là où Spotify est gratuit (hors Premium), ici on est obligé de s’abonner à Apple Music pour profiter du service. Certes Apple propose une offre d’essai gratuite de 3 mois mais à la suite de ça, il vous en coûtera 10$/mois pour accéder au catalogue.
    Bon, sur ce point, je m’en fous un peu vu que c’est pas moi qui paie l’abonnement mais je trouve que c’est vraiment une mauvaise stratégie de la part d’Apple et ça m’ennuie qu’on fasse miroiter un truc gratuit qu’on doit finalement payer.

Conclusion

En soi, le projet n’est pas mauvais, mais je vois pas en quoi/comment Apple va pouvoir tirer son épingle du jeu alors qu’il existe des services du même genre mieux faits et surtout gratuit.
Je continuerai principalement à utiliser Spotify car j’y ai mes habitudes mais je garde quand même Apple Music dans un coin, des fois que j’ai une illumination. 😉
Bien sûr, il y a encore quelques points positifs comme le fait qu’on puisse créer une « famille » et inviter plusieurs personnes à profiter du compte; point qui est aussitôt contrebalancer par du négatif car si un membre de la famille décide de faire un achat sur Apple Music, ce sera forcément le propriétaire du compte qui sera débité sur son compte.

J’ai pas envie de rentrer dans le débat « Apple c’est de la merde/compliqué/des vendus » car bien souvent les arguments sont très peu modérés (et c’est dommage) et ne font pas du tout avancer le schmilblick mais en ce qui me concerne, je n’encense ni ne rejette en bloc ce que fait Apple; ils font des trucs biens d’autres moins mais à la rigueur, on peut dire qu’ils arrivent à « intéresser » les gens quoi qu’il arrive et c’est très bien joué.

(Pour rappel, ce sont les premiers qui ont rendu la musique accessible de manière légale sur Internet grâce à iTunes et que c’est grâce à ça que les artistes sont rémunérés)

Publicités

2 réflexions sur “Apple Music : le test

  1. Rien que pour l’impossibilité de scrobbler vers Last FM pour moi c’est éliminatoire. Après il y a peut-être une application tierce qui peut récupérer les titres diffusés sur le smartphone pour les envoyer sur le site ? (ça existe sur Android, aucune idée pour iOS)

    Je n’ai pas pu tester le service car je ne possède pas d’objet à pomme, mais j’ai toujours eu du mal avec leurs interfaces graphiques et tes captures d’écran me confortent là dedans.

    Le seul point positif à la rigueur c’est la possibilité de pouvoir « partager » son compte à 10 balles par mois avec 2 autres personnes. L’idée est sympa !

    Pour ma part, j’utilise Google Play Music en illimité pour 7.99€/mois, avec l’équivalent de millions de titres, et la prise en charge de Last.fm en natif dans l’appli.

    J'aime

    • Il me semble que l’appli pour Android sort d’ici septembre ou octobre.

      Et effectivement, graphiquement, c’est basique, je sais pas d’ailleurs si finalement c’est pas une version bêta, mais en tout cas, la navigation est assez hasardeuse, c’est déroutant au début.

      Mais j’arrive à utiliser l’appli de manière un peu plus spontanée maintenant, mais juste pour avoir des playlists à la con et pas pour réellement découvrir des albums.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s