Les écoutes du mois Part.1

Bonjour,

Du retard encore et toujours, je vais diviser les écoutes des mois d’avril à juin en deux parties, une sélection encore une fois assez éclectique et retour aussi sur les groupes vus pendant le festival This Is Not A Love Song.
Bonnes découvertes ! 

Kendrick Lamar – DAMN. (2017)
Genre : Hip-hop

Kendrick Lamar confirme son statut de prodige du rap U.S. avec ce nouvel opus, aux sonorités légères voire pop mais toujours empreintes de ce son typique de la West Coast, comme en témoigne ce featuring avec Rihanna.Un album qui sonne comme un journal intime et un coup de poing dans la gueule de la société actuelle et son hypocrisie latente, le paraitre avant l’être.
Cet album pourrait servir d’hymne général au mouvement Black Lives Matter, particulièrement la piste XXX en duo avec U2 où le rappeur déclame « Ain’t no Black Power when your baby killed by a coward
I can’t even keep the peace, don’t you fuck with one of ours »
Bref, de la rage, de la colère mais aussi de l’espoir dans ce nouvel album aux allures 70’s. Parfait pour l’été.
Ma note : 7/10 
À écouter si vous aimez : le rap West Coast, Marvin Gaye

Slaves – Are You Satisfied? (2015)
Genre : Punk

Vous l’aurez compris, Slaves est un peu LA découverte de l’année pour moi (j’en ai déjà parlé ici et ) mais je me dois d’en parler d’autant que le duo a joué bon nombre de morceaux de cet album pendant TINALS, me confortant bien dans l’idée que le punk n’est pas du tout mort.
Toujours cette énergie, des mélodies qui restent en tête comme ce Cheer Up London ou l’énervé She Wants Me Now.
Bref rien de plus à ajouter au bien que j’ai déjà dit de ce groupe; il y a fort à parier que le duo prenne de plus en plus d’ampleur et j’attends leur prochain album avec impatience.
Ma note : 8/10
À écouter si vous aimez : Le punk anglais, le gros rock anglais toute période confondue, The Libertines.

King Gizzard & The Lizard Wizard – Murder Of The Universe (2017) 
Genre : Rock psychédélique/Expérimental

Changement d’ambiance radical et entrons dans le monde bien barré de King Gizzard & The Wizard Lizard.
Avec un nom à rallonge comme celui-ci, on se doute que ce groupe australien est quelque peu alambiqué et sa musique plutôt difficile d’accès pour qui n’est pas habitué au genre.
Ici, on a droit à un concept-album divisé en trois chapitres et qui parle (pour faire très simple) de la tentation, d’une créature mystique mi-humaine mi-bestiole, de combats contre les forces du Mal et d’un cyborg doté d’une conscience.
Décrit ainsi, ça donne un sacré bordel mais quand on écoute Digital Black par exemple, on a très clairement envie de se plonger dans cet univers loufoque.
La meilleure manière de vous parler de cet album serait que vous l’écoutiez tellement c’est cool et inhabituel.
Ma note : 8/10
À écouter si vous aimez : le rock psychédélique, Thee Oh Sees, Ty Segall, les drogues hallucinogènes

The Coathangers – Parasite (EP) (2017)
Genre : Post-Punk

Encore une fois, je vous renvois à mon article sur TINALS pour vous rendre compte de la coolitude de la musique des Atlantiennes. 
Parasite est un EP 5 titres tous aussi sautillants les uns que les autres, prouvant que les filles aussi savent faire de la musique colérique, avec une mention spéciale pour le titre Down Down où c’est la batteuse qui assure le chant et qui rappelle quelque peu PJ Harvey.
The Coathangers, à suivre de très près.
Ma note : 7/10

À écouter si vous aimez : Les groupes rock féminins, le riot grrrl, le féminisme

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s