Les écoutes du mois #Juin-Juillet 2016

C’est l’été, on prend le temps, on part en vacances et surtout, on écoute plein de musiques ! Revue en passage de ces deux derniers mois, avec des ambiances diverses et variées.
Mombu/Oddatteee – Subsound Split Series #3 (2015) 
Genre : Jazz/ hip-hop expérimental
mombu
Subsound Split Series est une collection d’albums réunissant à chaque fois deux groupes des scènes underground italienne et internationale. Ici, on trouve donc Mombu (groupe italien avec le saxophoniste de Zu dont je parle plus bas) et le rappeur américain Oddateee.
Le résultat est à l’image de la pochette de l’album : surprenant, un mélange d’influences et de genres divers et très cinématographique pour un rendu psychédélique.
Ma note : 7/10
A écouter si vous aimez : John Zorn, Mike Patton, Dälek 

Foals – What Went Down (2015)
Genre : Rock indé
foals_what_went_down
Voilà un groupe que je ne connaissais uniquement de nom et que j’ai découvert en live lors du festival This Is Not A Love Song en juin dernier et la surprise fut de taille !
What Went Down est leur dernier album en date où se côtoie l’énergie du rock et le calme de la pop anglaise. Le tout est savamment dosé et marche très bien en prestation live, un très bon album pour passer l’été.
Ma note : 7/10
A écouter si vous aimez : Bloc Party, Artic Monkeys, le rock anglais des années 2000

Ty Segall – Manipulator (2014) 
Genre : Rock indé/ Rock psychédélique 
MI0003781899
L
à aussi, Ty Segall participait au This Is Not A Love Song. Je connais surtout ces derniers albums et après un petit tour au stand merchandising du bonhomme, je suis repartie avec la K7 (oui !) de cet album de 2014 qui est clairement une pépite de bout en bout !
Le Californien y distille son énergie avec force et nous fait voyager dans les 70’s et donne envie de boire des litres de whisky en se mettant des fleurs dans les cheveux.
Ma note : 8/10
A écouter si vous aimez : Thee Oh Sees, Black Lips, le rock des années 1970, le rock psyché

Zu – Cortar Todo (2015) 
Genre : Free jazz/noise/expérimental 
zu
Si on devait qualifier le trio transalpin, ça serait : foutoir organisé. Zu se compose d’un batteur, d’un bassiste et d’un saxophoniste et sachez que ça fait beaucoup de bruit ! (Surtout en live, merci les acouphènes pendant quatre jours) 
Le mélange des genres est audacieux et curieusement harmonieux, dynamique de bout en bout, un album qui sort des sentiers battus et bordel, ça fait du bien !

Ma note :7,5/10
A écouter si vous aimez : Mike Patton (encore lui), le jazz qui part en couille…

Metronomy – Summer ’08 (2016)
Genre : Rock/electro
metronomy
Les Anglais les plus barrés de ces dix dernières années reviennent avec un opus au son très rétro, comme le laisse présager le titre. Mais bizarrement, le rendu est plus orienté années 80 avec son lot de vieux synthés kitsch. Malgré tout, la nostalgie est là, bien amenée et bien produite, Summer 08 se déroule comme des vacances d’été : des pistes très enjouées au début et qui deviennent de plus en plus mélodiques quand arrive la fin du séjour.
Ma note : 6,5/10 
A écouter si vous aimez : MGMT, Crystal Castles

Aphex Twin – Cheetah EP (2016) 
Genre: Dieu de l’électro 
aphex twin

Le grand Richard D. James aka Aphex Twin balance cet EP à ce qui semble être un prélude à un futur album. EP somme toute calme, très ambiant, plus proche du travail de Boards Of Canada que du Aphex Twin époque Come To Daddy.
De l’electronica pure qui se laisse écouter mais qui ne laisse pas un souvenir impérissable.

Ma note : 5/10
A écouter si vous aimez : Autechre, Boards Of Canada, la quasi-totalité du label Warp…

Gojira – Magma (2016)
Genre : Death metal/ Metal progressif 
gojira
Pour qui aime Gojira et sa colère risque d’être quelque peu déçu avec ce nouvel opus. En effet, Magma est un album beaucoup plus calme (enfin « calme » en terme de metal, c’est relatif hein) et plus franc que les précédentes galettes du groupe.
Etroitement lié au décès de la mère des frères Duplantier, Magma est rempli surtout d’émotions, de rythmiques plus posées, faisant la part belle au chant clair plutôt qu’au chant guttural et ma foi, ce n’est pas déplaisant.
Un album qui rappelle quelque peu From Mars To Sirius (mais en un peu mieux). La preuve que Gojira s’est resté fidèle à lui-même tout en se renouvelant.
Ma note : 7/10
A écouter si vous aimez : Meshuggah, Opeth, Mastodon

Garbage – Strange Little Birds (2016) 
Genre : Rock alternatif 
garbage
Garbage est un de mes groupes de chevet et j’avais malgré tout quelque peu lâché leur musique juste après l’album Beautifulgarbage. Et j’avais bien fait.
La première piste, Sometimes, aux relents de Nine Inch Nails, sonne très prometteur, comme un retour au rock sombre que le groupe avait distillé avec un de leurs premiers titres Queer mais finalement ne semble pas très cohérent dans un album assez bancal, sans réel liant entre les morceaux.
Malgré tout, la démarche du groupe sonne sincère mais il faudra plusieurs écoutes avant de l’apprécier à sa juste valeur.
Ma note : 5/10
A écouter si vous aimez : PJ Harvey, Skunk Anansie, les groupes avec des chanteuses qui en imposent…

Erik Truffaz Quartet – El tiempo de la revolución (2012) 
Genre : Jazz
erik truffaz
Bah le jazz c’est toujours cool de toute manière, là c’est comme si vous voyagiez en Amérique latine, en douceur, un soir d’été, en buvant des cocktails !
D’ailleurs c’est la manière dont je vous recommande d’écouter ce fabuleux album : sur votre terrasse/balcon le soir en sirotant des cocktails, y a pas mieux !
Ma note : 7/10 
A écouter si vous aimez : Ibrahim Maalouf, le jazz en général

Anna Wise – The Feminine : act I (2016) 
Genre : Hip-hop alternatif 
anna wise
Après avoir entendu en boucle et en boucle ce titre sur Radio Nova, je me suis sentie obligée de jeter une oreille à cette production ultra-léchée. Grande copine de Kendrick Lamar, Anna Wise propose un son relativement West Coast avec un positionnement tout autre que celui du gangsta rap bien connu de cette région; en effet la demoiselle fait plutôt dans le féminisme, ce qui est assez rare dans ce genre de milieu pour le souligner (comment ça y a Beyoncé aussi ? Moui)
C’est clean, le propos tout à fait louable mais je crois que le rnb tout propre, ça me plait moyen.  
Ma note : 6/10
A écouter si vous aimez : Gwen Stefani, Fiona Apple, les chanteuses de r’n’b qui minaudent

DOROHEDORO Original soundtrack (2016)
(Various Artists) 
Genre : Breakcore/Noise/Indus/Dark jungle
dorohedoro
La crème de la musique électro underground s’est réunie pour nous livrer une B.O d’un autre monde. Il s’agit ici de l’illustration musicale du manga Dorohedoro. Une jolie messe noire sous acide et foutraque au possible, dark jungle, où se mélangent zombies, sorcières et autres créatures démoniaques dans une atmosphère sombre et malsaine.
Si en plus, vous avez la bonne idée de vous lancer dans le visionnage de la série Stranger Things, les deux se marient à merveille. De quoi vous faire faire de beaux rêves bien baisés ! 
Ma note: 8,5/10
A écouter si vous aimez : Bong-Ra, Igorrr, le breakcore qui fait plein de bruit…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s