The Pale Emperor (Chronique)

image

Ce nouvel album, je l’attendais autant que je le redoutais car ça faisait déjà un paquet d’années que le sieur Manson avait pas pondu un truc digeste.

Donc depuis la semaine dernière, j’écoute en boucle le 9eme album qu’est The Pale Emperor et je dois dire qu’en fait, c’est pas mal.

Fan du gars depuis mes 12 ans à peu près (je l’ai découvert dans l’émission Plus Vite que la musique à l’époque de la sortie de Mechanical Animals, grosse claque dans la gueule), j’avais quelque peu abandonné l’actu musicale du groupe au moment où Eat Me,Drink Me est sorti car disons-le tout net, cet album pue du cul mais violent !
The High End Of Low n’est pas mieux et Born Villain rattrape un peu la misère des deux précédents, provoquant chez moi un regain d’intérêt pour cet artiste qu’on adorait détester fut un temps.

Donc, je m’étais déjà penché sur les deux singles précédemment sortis à savoir Third Day Of A Seven Day Binge et Deep Six avec une préférence pour ce titre (je parle pas du clip qui est chelou/pourrave 3000).
Dans cet album, on retrouve évidemment des thèmes chers à Marilyn Manson comme la religion, l’Amérique malade mais aussi la mythologie, la violence… Tout ça sous formes de métaphores un peu alambiquées (mais c’est bien, ça vous fait bosser votre anglais et vos figures de style :D) et il opère du coup un virage musical en s’orientant vers le rock alternatif et le blues pas déplaisant !

Alors les fans – comme moi – de la trilogie Antichrist Superstar/Mechanical Animals/Holy Wood, du méchant personnage à l’allure de sorcière gothique vont être déconcertés mais en y réfléchissant, bah c’est qu’il vieillit le monsieur et qu’il n’est sûrement plus aussi énervé et survolté qu’à 23 ans !
Et finalement, ce nouvel album est vraiment bien foutu. On retrouve Twiggy Ramirez à la guitare qui donne ainsi de la consistance à des pistes comme Killing Strangers (qui ouvre l’album) ou encore Deep Six, il chante davantage qu’il ne hurle, on a là un nouveau Marilyn Manson vraiment agréable, et je pense que c’est le début d’une autre trilogie amorcée par Born Villain.

Certaines pistes se ressemblent un peu (The Mephistopheles Of Los Angeles et Cupid Carries A Gun par exemple) et le rendu final est très cinématographique (Warship My Neck et Odds Of Even) car l’album est produit par Tyler Bates, compositeur pour le cinéma, notamment pour le film 300.

A noter la pochette relativement sobre et très classe (c’est vrai que par rapport à Holy Wood, on est dans une autre dimension hein) rappelant ainsi que le chanteur est la nouvelle égérie de Yves Saint-Laurent, ce qui me laisse penser qu’il a envie de donner une autre image de lui-même et du rock en général.

En gros, si vous n’êtes pas coutumier de Marilyn Manson, je vous conseille l’écoute de cet album, c’est une bonne découverte.

Quant à moi, je pense acheter le digipack très bientôt, l’artwork a l’air bien cool.

Ma note : 7.5/10

Publicités

3 réflexions sur “The Pale Emperor (Chronique)

  1. Mon parcours avec Manson est légèrement différent mais en gros j’avais totalement décroché avec The Golden Age of Grotesque et le départ de Twiggy Ramirez. Je trouvais Eat Me Drink Me à chier, et encore pire pour The High End Of Low.

    Puis j’ai écouté Born Villain dès sa sortie et j’ai vraiment apprecié cette nouvelle approche musicale avec Fred Sablan et Twiggy Ramirez. Peu de temps après, je me suis surpris à apprécier Eat Me Drink Me qui possède de nombreux et excellents riffs grace à la pate de Tim Skold.
    High End of Low reste pour moi une énorme bouse.

    BREF

    Je ne suis vraiment pas décu de ce nouvel opus, dès le premier titre j’ai accroché. Le style musical est différent c’est sûr, mais recherché tout comme les paroles (mais ça on a l’habitude).
    Les cinq premiers titres sont mes preferés, il y a quelques passages mous du slip, mais comme tu le dis, le mec se fait vieux, et je pense de toute manière que sortir un nouvel Antichrist Superstar serait une grave erreur et un flop retentissant (et puis arriverait-il à suivre comme à l’époque? Je doute)

    Pour finir, je pense que je tenterai d’aller le voir en concert pour la troisième fois. Mais ça sera difficile de surpasser le show de la tournée commune avec Rob Zombie en Autriche 😀

    J'aime

    • Je me demande si ça vaut pas le coup de voir uniquement Rob Zombie en concert vu qu’il y a certains anciens de chez Manson chez lui (coucou John 5 et Ginger Fish ! ) 😀

      C’est vrai que Manson, c’est un groupe que je regrette de pas avoir vu à l’époque où ça valait encore le coup. Pour avoir vu quelques vidéos de concerts qu’il fait ces derniers temps, ça a l’air d’être pénible à voir…
      En tout cas, si tu y vas, je compte sur toi pour nous raconter.

      J'aime

      • Bon je me dis que Rob Zombie est largement mieux en live que Manson, mais ce dernier tient encore la route (en tout cas sur les derniers lives que j’ai pu assister)

        Au fait, petite précision, Twiggy n’a pas du tout participé à cet album, il est juste credité pour un « special thanks »

        MARILYN MANSON – VOCALS, PERCUSSION
        TYLER BATES – GUITARS, GUITARVIOL, BASS, KEYBOARDS, PROGRAMMING

        Radical !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s