2014 : le bilan live

Le post précédent me fait penser que cette année, le meilleur concert auquel j’ai assisté est justement un concert jazz; ce qui me permet donc de faire le bilan des concerts/spectacles vus cette année. (Oh la transition, t’as vu ça ?)

Je vais diviser ce post en deux : d’un côté les concerts que j’ai “payé” et de l’autre, ceux auxquels j’ai assisté “gratuitement” puisqu’ils avaient lieu sur mon lieu de travail.

Concerts “payés”

29 mars 2014 – Salle Paloma (Nîmes) : Mogwai (+Pye Corner Audio)
Mogwai, c’est le groupe que je connais sans connaitre.
J’ai déjà entendu et écouté quelques titres, j’aime bien, mais je suis pas une méga fan. Mais mon amoureux l’est alors j’ai fait l’effort de l’accompagner.
Sortie de l’album Rave Tapes en 2014 donc tournée pour la promo.
Ce concert fut vraiment une bonne surprise, le son énorme, une setlist qui revient parfois sur les premiers albums, aucun temps mort, bref une belle soirée.
C’est le genre de groupes à découvrir en live en fait (même si les albums studios sont vraiment bien)
Quant à la première partie, Pye Corner Audio, c’est un p’tit gars Anglais qui fait de l’electro un peu à la Boards Of Canada, vous pouvez y jeter une oreille ici.

14 juillet 2014 – Théâtre de la Mer (Sète) – Hiromi the Trio Project (+ Mehliana)
Hiromi ou LA grosse claque de l’année ! Dans le cadre du festival Jazz à Sète, Hiromi se produisait pour la première fois dans ce festival au décor idyllique. Quel spectacle ! Si vous ne connaissez pas cette virtuose du jazz, écoutez donc quelques titres, vous allez rapidement être conquis. Surtout que le Trio Project, c’est Hiromi accompagnée d’Anthony Jackson (le créateur de la “6-string contrabass guitar”) et Simon Phillips, le batteur de Toto. Donc 3 gros tueurs en somme.
Je passe volontairement sur la première partie, bien mais très académique et surtout un artiste pédant au possible, qui joue quasiment dos au public et qui ne partage presque rien avec lui; contrairement à Hiromi qui a fait l’effort d’apprendre quelques phrases en français et de les prononcer entre deux morceaux. 😀

6 novembre 2014 – Salle Victoire 2 (Montpellier) : EZ3kiel (+invité)
Grosse tournée du groupe pour le lancement de leur nouvel album LUX.Comme à leur habitude, leur live est calibré au millimètre, laissant peu de place à la spontanéité (c’est un peu dommage), la musique et la lumière ne font qu’un; bref un spectacle audiovisuel qui claque et qui confère ses lettres de noblesses à EZ3kiel et leur statut de leader dans leur genre.
La salle n’était pas complète et c’est fâcheux parce qu’EZ3kiel, c’est un groupe qui a traversé les années, en changeant radicalement de style d’un album à un autre mais qui a su resté fidèle à lui-même dans sa créativité (aussi bien en live que sur les artworks des albums) et qui envoie le bois sévère.
La première partie était assurée par un mec qui faisait une sorte de shoegaze pas dégueulasse mais dont j’ai zappé le nom, désolée !

J’ai aussi assisté à plusieurs concerts qui n’ont rien à voir avec les styles musicaux que j’écoute (les 3 concerts pré-cités vous donnent une idée de ce que j’aime) mais j’ai envie de vous en parler, des fois que vous soyez curieux (et si vous l’êtes, c’est bien).

J’ai eu la chance de bosser dans cet endroit incroyable où avaient lieu pas mal de spectacles, notamment dans le cadre du Festival de Thau. Je vais vous parler de ces concerts très rapidement car ce post risque de devenir vite indigeste à lire.
En résumé, j’ai pu assisté à ce récital, j’ai été agréablement surprise et très touchée par la performance de Salhi, qui mélange jazz et musiques bédouines/orientales, j’ai eu l’honneur d’assister à un concert d’un grand trompettiste en la personne de Bernard Soustrot dans le cadre du Festival des Abbayes et ai assisté à une très belle visite nocturne de l’abbaye avec la musique de Duo Harpanon dans le cadre de ce festival.

J’ai vraiment apprécié découvrir ces différents groupes et styles, ça prouve une fois de plus qu’en France, on a quand même un vivier d’artistes prometteurs, dans tous les styles et qu’il existe une tonne d’assos et de festivals qui se bougent pour en faire la promotion (je pense à vous les intermittents).

Alors, si vous aimez vraiment un artiste et la musique dans tout ce qu’elle contient (y compris les gens qui s’occupent de tout ça (oui les intermittents, encore et toujours)), allez les voir “en vrai”, c’est une manière de découvrir votre artiste favori et ça aide des gens à vivre. 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s